Motard non responsable

Le cabinet vient de gagner un procès important pour les motards et les victimes:
la Cours d’Appel de Bordeaux a confirmé le jugement du Tribunal Correctionnel de Périgueux et a suivi l’argumentation de Maître Catherine CHEVALLIER.
Alors que l’assurance du responsable de l’accident plaidait un partage de responsabilités du motard victime, parce que celui-ci roulait au dessus de la limite autorisée (entre 90km/h et 160km/h selon les experts au lieu de 70km/h), Catherine CHEVALLIER a obtenu que cet argument soit écarté.
Cette vitesse n’a eu aucun rôle causal dans la survenance de l’accident.

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *